Le projet de Frère Marie-Pâques

 

 

 

La chapelle Notre Dame de Nize est un édifice à l’identité forte dans un environnement exceptionnel, au bord de la Nize et dans le Parc Naturel Régional du Haut Languedoc. Le bâtiment englobant chapelle, clocher, ermitage, aire de pèlerinage et source dite de « Fontaine des yeux », est inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis 2001. L’arrêté mentionne que « la chapelle de Notre Dame de Nize présente un intérêt d’histoire et d’art suffisant pour en rendre désirable la préservation en raison de la valeur archéologique et architecturale de cet ancien sanctuaire d’origine préromane associé à un ancien culte local perpétué par un pèlerinage à la Vierge, avec notamment la qualité de son clocher à chapiteaux romans primitifs ».

 

L’objectif de Frère Marie Pâques est donc de restaurer ce site de Notre Dame de Nize en plusieurs phases. Tout d’abord la réhabilitation de l'ermitage afin qu’il puisse s’y installer pour y vivre et animer ce lieu dans sa dimension spirituelle mais également touristique. Dans un second temps il souhaite procéder à la restauration du clocher puis de la chapelle.

 

Frère Marie Pâques, ayant occupé pendant 25 années, la fonction d’économe au sein du monastère de l’Abbaye de Lérins a acquis une expérience en matière de rénovation du patrimoine religieux. Il souhaite aujourd’hui, en partenariat avec l’Association Diocésaine de Montpellier, accompagner ce projet ambitieux et redonner vie à ce lieu chargé de spiritualité et d’histoire.

 

Avant d’entreprendre les travaux, il est indispensable de réaliser une étude préalable afin d’effectuer un diagnostic historique, architectural et d’état sanitaire du site. Cette étude réalisée par Aurélie Rouquette (architecte DPLG, architecte du Patrimoine) assistée par Charles Gonzales (économiste de la construction spécialisé Monuments Historiques) débute le 9 novembre 2017 et constitue la premier étape de ce vaste projet.