Le site de Notre Dame de Nize

regroupe plusieurs bâtiments dont la chapelle et l'ermitage, ainsi que la Fontaine des Yeux.

.

La chapelle

 

.

Bref historique

Notre Dame de Nize est une chapelle dédiée à la Nativité de la Vierge.

Elle est construite sur un sanctuaire pré-roman dont l’origine remonterait au début du christianisme. Il est fait mention de ce sanctuaire pour la première fois en 1136 au travers d’une bulle papale qui confère à l’abbaye de Joncels la propriété de Sancta Maria de Aniza.

C’est au 13ème siècle, que la chapelle est érigée en prieuré. Elle dépend alors du diocèse de Béziers et est nommée Prior de Transiliaco et Eniza. Le prieuré servit de paroisse jusqu’à la Révolution et englobait les hameaux et fermes environnantes. Plusieurs prieurs se sont succédés à Nize. Le dernier, Antoine Privat, dut prêter serment sur la Constitution civile du clergé, le 30 janvier 1791. C’est ainsi que Nize fut annexé à la paroisse de Lunas.

Au 19ème siècle des ermites remplacent le prieur et s’installent dans le presbytère attenant. Le Vicaire de Lunas assure le service dominical et les pèlerinages du 15 août et du 8 septembre reprennent. 

Extérieur

 chevet exterieur p

 

 

 

Au premier plan, nous apercevons l’extérieur de l’abside, suivi de la nef en moellons apparents puis de la nef élargie.

exterieur p

 

 

 

 

 

La façade de la chapelle côté nord.

entree p

 

 

 

 

 


L'entrée de la chapelle.

 

 

 

Intérieur

interieur ancien p

 

 

 

 

L'intérieur au siècle dernier.

 

 

 

interieur p

 

 

 

 

L’intérieur d’aujourd’hui est différent de celui que l’on découvre sur les cartes postales anciennes. Le décor peint a disparu, remplacé par un enduit à la chaux. L’autel et la barrière néo-gothique séparant l’abside de la nef, l’autel se trouvant contre l’élargissement de la nef et la statue du Christ ont disparu.

 

mobilier p

 

 

 

 

Parmi les statues, seules subsistent celle de Saint Roch située dans la chapelle latérale sous le clocher, une vierge à l’enfant dans le chœur, ainsi qu’une copie de la statue dite « Notre Dame de Nize » dont l’original se trouve actuellement à l’église de Lunas.

 

 

 

 

 

 .

 Le clocher

clocher p

 

 

 

 

 

 

 

Le clocher, tout à fait remarquable, est caractéristique de la seconde période de l’art roman en Languedoc.

Il est de plan carré, et surmonté d’un toit à quatre pentes.

 

 

 

 

 

 

 

fenetre p

 

 

 

 

 

 

L’étage supérieur présente quatre baies géminées offrant chacune deux arcs en plein cintres ornés de basalte ;  décoration que l’on trouve fréquemment dans les Hauts Cantons
de l’Hérault et le Minervois.

 

 

 

 

 

 

cloche et croix p

 

 

 

 

L'intérieur de la cloche porte l’inscription :

« Lorsqu’elle frappe nos oreilles,

qu’elle dirige nos cœurs vers le Christ,

Saint Pancrace priez pour nous.

L’an 1762 Marcellin Rivière consul. »

 

La cloche en bronze est classée au titre des objets depuis le 03 juillet 1959.

 

 

 .

L'ermitage

 

 

 

Habité jusqu’à la révolution comme presbytère, il a, par la suite, accueilli quelques ermites au cours du siècle suivant. Dans les années 80, le Père Granier s’y installa plusieurs mois, célébrant quelques messes et procédant à de menus travaux de réaménagement de l’habitat.

presbytere0 p

 

presbytere2 p

 

 

 

 

 

 

 

La façade sud est celle que l’on aperçoit en arrivant à Nize.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

presbytere1 p

 

 

 

 

 

 

 

La particularité de l'ermitage est d’avoir sa façade principale exposée au nord en raison de la configuration des lieux. C’est la raison pour laquelle, un auvent a été prévu.

 

 

 

 

 

presbytere3p

 

 

 

 

 

 

Sur cette carte postale ancienne, un muret et un portillon en fer forgé permettaient d’accéder à un possible jardin.

 

 

 

 

 

presbytere4 p

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’ensemble a aujourd’hui disparu, laissant place à un terre-plein occupé par 2 piliers.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le bâtiment est relativement imposant mais l’espace réservée à l’habitation est assez petit (une quarantaine de m² au plus). 

L’espace situé au-dessus du logement était autrefois réservé au stockage du foin et accessible par une porte aujourd’hui murée.
D’importantes caves voutées occupent la partie inférieure de la bâtisse. On peut y découvrir des murs en opus spicatum (ou arête de poisson) très répandus dans le sud de la France.

presbytere5p presbytere6 p

 

 .

 La fontaine des yeux

 

La Fontaine des Yeux est un lieu de pèlerinage très ancien où croyants et non-croyants viennent chercher soulagement ou guérison tout particulièrement pour les yeux.

 

 

fontaine1 p

 

 

 

 

 

Elle se situe à 200 m en aval de la chapelle. Elle est accessible depuis la route menant à Nize depuis Lunas, par un petit sentier de quelques dizaines de mètres.

 

 

fontaine2 p

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’eau est réputée pour soigner les yeux et aurait par conséquent des vertus miraculeuses. Cependant, des analyses de l’eau réalisées par le laboratoire Pierre Fabre d’Avène, n’ont pas permis de mettre en évidence des vertus curatives pour ce type d’affection.

 

 

fontaine3 p

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 La tradition veut que l’on se frotte les yeux avec un mouchoir mouillé dans l’eau de la fontaine puis qu’on le laisse sur place accroché à une branche. Il est difficile de dater l’origine de cette tradition mais il est probable que le culte chrétien ait remplacé un culte païen existant déjà au temps des celtes.